Réalisation de joyeuses vidéos pour le web

Pour obtenir un compliment, brisez la vitre

Posted on novembre 10, 2012

On appelle ça un « compliment d’urgence ». C’est quoi ? Une petite auto-flatterie à s’administrer, en douce, d’un coup de clic sur www.emergencycompliment.com.

Ouuuuuh, on en voit déjà parmi vous froncer des sourcils* (* fonctionne aussi avec un haussement d’épaule ou un hochement de tête vaguement blasé)  : « pfff, c’est débile, ça sert à rien, encore un truc d’internet ». Doux Jesus, quel mauvais esprit ! Détrompez-vous : ça fait sourire et c’est toujours ça de pris. Pour vous auto-complimenter sur le champ, ça se passe ici. Cliquez, cliquez, cliquez jusqu’à trouver la flatterie qui sied à votre ego. Aucun compliment n’est à votre mesure ? Sachez que vous pouvez aussi vous en tailler un sur-mesure. Petit florilège dans notre diaporama. Ne nous remerciez pas. Enfin si, allez-y, ça nous fera quand même bien plaisir.

Le voleur d’instants

Posted on octobre 28, 2012

On aime l’imaginer : poireautant pendant des heures, usant ses semelles à force d’arpenter les rues de Paname, s’apprêtant à ranger son appareil photo en grommelant « pffff, à quoi bon ». Et soudain, moment de grâce : clic, clac, c’est dans la boîte.

Yanidel, street photographe suisse installé à Paris, vient de voler un « instant » : l’aisance d’un germanopratin au volant de sa belle décapotable, l’épuisement d’un dandy harassé par ses emplettes chez Louis Vuitton, l’air sévère d’un vieux monsieur s’extirpant du métro parisien. Ces petits moments cocasses, drôles ou émouvants n’auront duré qu’une fraction de seconde, le temps d’un battement de cils parfois, des instants magnifiques qui ont échappé à tout le monde. A part lui et son fidèle Leica. Ça fait un bout de temps que l’on suit le travail de fourmi de ce garçon à travers la Capitale qu’il sillonne avec la méthode d’un naturaliste. On raffole de ses clichés, on les déguste avec gourmandise en laissant échapper des phrases du genre «cette photo est la meilleure !» avant (évidemment) de nous raviser séduit par une petite nouvelle. On a glissé nos clichés préférés dans ce diaporama. Vous en voulez encore ? Rendez-vous sur notre Pinterest pour découvrir d’autres photos de Yanidel. Vous en voulez encore plus ? Alors là, il n’y a qu’une solution : suivez-le sur Facebook, il poste chaque semaine de nouveaux petits instants.

Silence, moteur… ça tourne !

Posted on octobre 14, 2012

La peinture est encore fraîche, le papier peint vient tout juste d’être posé. Peu importe, nous déclarons officiellement ce blog ouvert ! Ça va causer de quoi ? De ce qui nous fait rire, nous impressionne, nous subjugue, nous interloque, nous touche, nous bouscule.

Nous voilà donc face au «premier post». Un Everest immaculé. Page blanche, mains moites, jambes en coton. Allez, on se lance : pour cette première, on va vous parler de… chats. De chats ?! Oui, de chats, de matous, de minets, de mistigris. Persan ou de gouttière, qu’importe, pourvu que l’animal soit photogénique. Un thème totalement opportuniste, nous le confessons. Car n’importe quel geek vous le dira, deux choses font réellement tourner la planète web : le sexe et les chats (et les pandas aussi, parfois).
Là, c’est le moment critique de ce post où le lecteur pense tout fort : «ok donc ce blog c’est du grand n’importe quoi, j’me tire». Non, ne partez pas. Nous ne vous ferrons pas l’affront de vous présenter le premier chat venu, mal fimé puis lâchement abandonné sur Youtube. Que diable, vous méritez mieux que ça ! Non, notre truc ce sont les LOL cats vintage. Car cette étrange manie consistant à «martyriser» gentiment nos félins domestiques (photos à l’appui) ne date pas d’hier. Après des journées de recherches historiques approfondies, l’heure est venue de vous dévoiler notre diaporama poilu et rétro. Tadaaaam ! Vous en voulez encore (bande de sadiques) ? Cliquez ici, nous avons poussé le vice jusqu’à créer un board de LOL cats vintage sur Pinterest. Vous reprendrez bien un peu de croquettes ?